• Facebook
  • Twitter
  • Google +
None

Le yoga a remplacé la cigarette

Le yoga a remplacé la cigarette - Erik McNicholl

En 2013, suite à quelques problèmes de stress reliés à une Consolidation de dettes, je fumais de plus en plus. Évidemment, mon médecin m'a vivement conseillé d'arrêter de fumer.

Par amour pour mes proches, j’ai décidé d’arrêter la cigarette.

Seulement, en prenant cette décision, je ne pensais pas avoir autant de problèmes de comportement.

Je m’explique, je n'imaginais pas que la cigarette avait un tel pouvoir calmant.

En effet, suite à mon sevrage tabagique, je suis devenu vraiment insupportable pour mon entourage.

Je savais que l'arrêt du tabac, pouvait avoir des conséquences sur mon poids.

Il est bien connu que, le fait de fumer coupe l’appétit, et on sait aussi que la nicotine brûle les graisses.

Donc, pour la prise de poids, je l’avais plutôt anticipé. Mais mon problème, c’est que j'étais super stressé, super énervé, et surtout, je ne tenais plus en place.

J’ai failli reprendre la cigarette, mais avant, j’ai eu la bonne idée de prendre rendez-vous avec mon médecin traitant.

Après avoir compris mon problème, il m’a conseillé le yoga.

Il m’a patiemment expliqué qu’il fallait que je trouve une activité pour me détendre et me calmer. Il a bien insisté sur le fait que le yoga allait vraiment m’aider à me relaxer et à me détendre.

En rentrant chez moi, j'en ai parlé avec mon épouse, elle qui sait que j'ai horreur des activités de groupe.

Nous avons donc, ensemble, cherché sur Internet, les solutions qui s’offraient à moi.

J'avoue que je n'y croyais pas trop, mais c'était sans compter sur la ténacité de mon épouse.

En effet, à ma grande surprise, nous avons découvert qu'il existait un exercice qui allait changer ma vie.

Depuis, je le pratique régulièrement, et je peux dire aujourd'hui, que grâce au yoga, j’ai pu arrêter de fumer, et surtout, tenir dans la durée.

Je suis certain aujourd’hui, que si je n’ai pas pu suivi ces cours de yoga, j’aurais certainement repris la cigarette.

En effet, au début de mon sevrage, en plus du fait que j’étais désagréable avec mon entourage, j'étais très irritable, je ne supportais plus rien, je ne dormais plus.

Tout était sujet à conflits. Mon sommeil était affecté par mon excitation permanente, je dormais très mal, et la mauvaise qualité de mon sommeil entretenait ce phénomène.

C’était vraiment un véritable cercle vicieux, car l’excitation m’empêchait de dormir, et le manque de sommeil me rendait encore plus excité.

Maintenant, je pratique le yoga deux fois par jour, au minimum.

Une fois le matin, après le déjeuner, je pense que ça remplace la première cigarette, qui était probablement  la plus importante, et le soir, avant d’aller me coucher, je pratique quelques exercices pour me relaxer et me détendre. Ainsi, je retrouve un sommeil vraiment réparateur.

À propos de l’auteur :

author

Joueur de poker, je parcours la planète pour jouer dans les plus grands tournois de poker au monde. Je n'ai pas encore réussi à gagner le plus gros montant accordé à ce jour, mais j'y travaille. J'aimerais vous raconter ici toutes les aventures que je vis partout dans le monde. Les cultures différentes auxquelles je dois m'adapter, les personnes merveilleuses que je croise et celles avec qui je partage mon quotidien. J'espère que tous mes billets sauront vous divertir autant que j'aurai du plaisir à les écrire.